POM TV

Pyrénées Occitanie Méditerranée Télévision

De là où on vient ça n’a pas d’importance

  • 97 Views
Depuis 2017, le Conseil Départemental de la Haute Garonne a lancé un dispositif de mixité sociale à l’école unique en France. Les collèges Raymond Badiou et Bellefontaine du quartier du Grand Mirail où le phénomène de ségrégation urbaine engendre une ségrégation scolaire importante, font l’objet d’un plan spéci!que de mixité. En concertation avec l’éducation nationale, l’ensemble de la communauté éducative, et les parents d’élèves deas quartiers Reynerie et Bellefontaine, il a été décidé de fermer progressivement ces deux collèges de quartier. Concrètement, il s’agit d’enrayer à la fois la concentration d’élèves d’origine sociale très modeste dans ces établissements, et un taux d’échec scolaire jugé inquiétant. Véritable projet pilote des politiques de mixités sociale à l’école, ce plan expérimental mise tant sur un objectif d’égalité des chances annoncé que sur une évolution des comportements des familles, notamment pour lutter contre la fuite des plus favorisés vers les établissements du privé. Le film interroge : doit-on imposer la mixité au sein des établissements scolaires lorsqu’elle n’existe pas ou peu dans les quartiers de la ville ? Quels bénéfices pour les élèves et leurs ambitions ? Voilà un documentaire fait de tensions, d’enjeux et de perspectives.     Ecriture et réalisation : Elizabeth Germa Accompagnement à l’écriture : Carole Giardino Musique originale de Hugo Clément Coproduction : Le gros Indien, Films Figures Libres, POM.tv , viàOccitanie, Spicee TV Avec de la participation de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et le Centre National Du Cinéma et de l’image animée Avec le soutien du Département de la Haute Garonne
  • Langues Francais
  • Production Le gros Indien, Films Figures Libres, POM.tv , viàOccitanie, Spicee TV
  • Réalisation Elizabeth Germa
  • Genre Documentaire, Enjeux de société
  • Durée 52 min