POM TV

Pyrénées Occitanie Méditerranée Télévision

Le festival continue avec la programmation Post.Synchro :

À Castelmaurou, puis à Grenade, avec un ciné-concert intitulé Les rois du burlesque. Trois génies du genre excellent dans ce spectacle composé de trois courts métrages : La Maison démontable (1920) du flegmatique Buster Keaton, Voyage au paradis (1921) avec l’énergique Harold Lloyd et Non tu exagères ! (1926) du bricolo de génie Charley Bowers. Pour accompagner ces trois chefs-d’œuvre du burlesque, le pianiste Raphaël Howson s’attachera à en souligner le rythme, la fantaisie, la poésie et la malice en convoquant des styles variés, entre improvisation, citations et pastiches pour mettre en lumière l’imagination débordante des cinéastes.

> Vendredi 9 décembre à 21h00 Cinéma au cinéma Le Méliès (Castelmaurou)

> Dimanche 11 décembre à 16h00 au cinéma L’Entract’ (Grenade)

À Perpignan, avec Trois dans un sous-sol (1927) d’Abram Room. Petit bijou de cinéma soviétique, ce film est remarqué dès sa sortie pour le portrait qu’il fait de la femme émancipée. D’une situation comique subtilement menée pour faire la part belle à la femme, il évoque des sujets novateurs, comme l’avortement ou l’homosexualité masculine, avec humour et tendresse. Virgile Goller à l’accordéon et Maëlle Rouifed au violoncelle allieront pour la première fois leurs sensibilités pour accompagner cette leçon de savoir-vivre dans une société russe des années 1920 aspirant à la liberté.

> Jeudi 15 décembre à 19h00 à l’Institut Jean Vigo

À Saint-Laurent-de-Neste, avec le ciné-concert intitulé Charley Bowers : le burlesque surréaliste. Celui-ci nous plongera dans l’univers de cet Américain qui, des dessins animés aux films à trucages, a signé des comédies endiablées aux accents à la fois loufoques et magiques. Antoine Ferris, bassiste et contrebassiste qui évolue dans l’univers du jazz et des musiques improvisées, accompagnera les trois courts métrages de ce programme : Pour épater les poules (1926), Une invention moderne (1926) et There It Is (1928).

> Vendredi 16 décembre à 20h30 au Centre culturel Maison du Savoir